NOS CŒURS ET NOTRE CENTRE SONT OUVERTS
Marnes a pris toutes les mesures nécessaires pour fonctionner conformément aux limites générales imposées par les autorités sanitaires espagnoles. Tous les employés de Marnes ont été informés de la conformité des protocoles décrits et de l’obligation de les appliquer.

Kim raconte comment elle a surmonté 6 ans de maladie grâce à son séjour à Marnes.

Après avoir été malade pendant plus de 6 ans à cause des terribles conséquences du vaccin contre le HPV, je me suis enfin remis !

À l’âge de 14 ans, on m’a administré trois fois un vaccin anti-papillomavirus censé me protéger contre le cancer du col de l’utérus, sans savoir que cela a failli me coûter la vie en très peu de temps….

Il a fallu des années avant que les gens qui m’entouraient et qui s’occupaient de moi ne sachent ce qui se passait et ne puissent faire quelque chose pour moi….

C’est ainsi que j’ai rencontré le Dr Jo Linmans en février 2018.

Cela peut prendre beaucoup de temps, mais je ne vous laisserai pas partir. Avec ces mots, mon médecin et moi avons fait le pari ensemble

Ce grand homme a beaucoup compté pour moi. Il se doutait de ce qui se passait. Dès la première rencontre, il m’a dit : “Kim, je ne peux pas te promettre de réussir, mais nous allons le faire ensemble. Soyez patients. Avec les résultats de l’analyse sanguine, nous avons commencé à combler mes déficits avec des remèdes homéopathiques naturels et en utilisant la thérapie intraveineuse, nous avons interrompu le vaccin contre le HPV et commencé à lutter pour détruire la bactérie de la maladie de Lyme. 

Sur la base des nouveaux résultats, nous avons constaté que les pénuries avaient été comblées et que les bactéries avaient disparu.

Je me sentais mieux en silence, mais malheureusement, je n’ai pas pu retrouver la vraie force…

En octobre 2019, j’ai entendu dire qu’en novembre, il avait été invité à Marnes, le centre du Dr Peter Aelbrecht, pour venir voir ce que Marnes avait à offrir.

Quand il est revenu, il m’a raconté comment il avait eu la vie dure et m’a demandé comment je pensais y aller.

Je n’ai pas eu à y réfléchir longtemps après tout ce que j’avais accompli avec Jo, j’avais le sentiment que cela pourrait être un bon complément à ma guérison.

Nous avons contacté Peter le même jour ; 4 jours plus tard, j’étais déjà en Belgique avec lui pour une conversation et il m’a dit que j’avais été très sensible au vaccin contre le HPV et que je m’étais retrouvé dans un certain “état de choc” que je ne pourrais pas sortir de moi-même. 

Le Dr Aelbrecht pensait qu’avec 4 semaines de traitement au centre de Marnes, nous pouvions vraiment faire des progrès.

05-01’2020 : une journée à ne jamais oublier.

Deux semaines plus tard, le 01/05/2020, je suis parti pour Marnes et j’ai commencé mon séjour de 4 semaines : un jour à ne jamais oublier.

J’ai dit au revoir à mes parents et à ma sœur. Pendant quatre semaines, nous ne nous sommes plus vus ni parlés.  C’est un moment triste, mais cela pourrait être le début de quelque chose de très beau et qui m’a donné de la force.

Quand je suis arrivé à Marnes, je n’en croyais pas mes yeux : un endroit calme et guérisseur. 

Si joliment situé en pleine nature. 

J’ai été accueilli à bras ouverts par l’hôtesse Caro qui m’a montré ma chambre, la petite chambre de la tour avec une belle vue.

Bientôt, Peter est venu voir comment j’allais, c’était si agréable de voir comment vous étiez reçu par tous ces gens de Marnes que vous vous êtes vite senti à l’aise.

Pendant le déjeuner, j’ai rencontré les autres invités ici, chacun a sa propre histoire mais nous étions là pour la même raison.

Il a fallu un peu de temps pour s’y habituer. Le plan alimentaire antitoxique avec des plats comme le poisson que je n’osais pas manger avant. Mais… comme j’ai apprécié les plats! 

Le dimanche est un jour de repos à Marnes et du lundi au samedi, vous avez votre propre emploi du temps avec des séances de psychothérapie et d’intavenu, de travail corporel, d’entraînement personnel et de yoga en commun, de relaxation, de promenades et de petit déjeuner, de déjeuner et de dîner en commun.

Chaque dimanche après-midi, une activité créative était organisée à laquelle vous étiez libre de participer. Par exemple, j’ai fait une belle peinture thérapeutique avec la femme d’Ann (art-thérapeute) Peter.

Le samedi soir était toujours une soirée spéciale. Puis José, un musicien espagnol, est venu nous chanter des chansons spécialement pour nous avec sa guitare et nous avons eu… le dessert ! 

Après quelques jours, je me suis sentie tellement mieux dans un endroit calme et apaisant avec tant de personnes aimantes autour de moi que j’ai pu guérir.

Lorsque vous aviez un moment pour vous, vous pouviez vous retirer dans votre chambre, vous installer au bord de la piscine ou profiter du sauna, du jacuzzi et de la piscine supplémentaire du spa.

J’ai eu de belles conversations avec Johanna Pien, j’ai été bien soigné par les dames Marthe & Leen, j’ai apprécié le massage shiatsu de Damian et les traitements énergétiques de Montse avec lesquels j’ai aussi dansé, la boxe avec Joey, le yoga & les relaxations des dames Julie la fille de Peter, et Jutta qui m’a soigné par bio-puncture sur le lieu de la vaccination. J’ai aussi de merveilleux souvenirs de Chrisje, les cuisiniers pour les plats délicieux, les dames de la cuisine et les femmes de ménage pour les bons soins. 

Caro & Marc l’hôtesse & l’hôte qui ont toujours été là pour vous et Mo, Diana, Eagle, An & Peter pour ne pas oublier !

Aussi Jo, mon médecin, a été à Marnes pendant quelques jours pour remplacer Peter très spécial d’avoir vécu cela avec lui !

Marnes m’a tellement apporté, après quelques jours, je me sentais déjà tellement mieux dans un endroit calme et apaisant avec tant de personnes aimantes autour de moi que je pouvais guérir !

J’ai pu laisser aller beaucoup de choses qui étaient encore si profondes que nous avons partagé l’amour et la souffrance et je vous en suis très reconnaissant !

02-02’2020 a été le jour où mon séjour de 4 semaines à Marnes s’est terminé. J’ai versé une larme après quatre semaines et j’ai finalement repris mes parents et ma sœur dans mes bras. C’était très émouvant pour eux de voir leur fille et leur sœur revenir comme ça. Me voir briller à nouveau après 6 ans, ça leur a fait tant de bien….

Je n’ai pas besoin de survivre, mais je peux vivre à nouveau.

Une fois de retour chez soi, il faut s’habituer.  Vous venez d’un environnement si calme où vous recevez un soutien de tous les côtés, puis vient le moment où vous devez trouver la force de poursuivre ce que vous avez reçu. Ce n’est pas facile, mais je suis fier de ma réussite. 

Je me sentais comme une fleur fanée, mais entre-temps, cette fleur s’est transformée en une magnifique fleur de lotus.

Je n’ai plus besoin de survivre, mais j’ai le droit de vivre à nouveau.

Certaines cicatrices de mon passé ne guériront plus, mais heureusement elles se sont estompées.

De cette période difficile, je tire la force de continuer et de profiter de mon avenir.  Je suis inspirée par Jutta Borms et aussi par Chris et Julie pour continuer le yoga.  Le yoga me donne tellement de choses chaque jour que j’espère devenir moi-même professeur de yoga !

Je voudrais l’accorder à tous ceux qui vont à Marnes.  Avec mon histoire, j’espère avoir pu vous donner un peu d’espoir et vous souhaiter beaucoup de force et d’amour !

Chaleureusement

Kim van Kleinebreugel

Share this article